Accueil › Solidarité COVID-19 : quand des mineurs isolés se mettent au service des personnes âgées

Solidarité COVID-19 : quand des mineurs isolés se mettent au service des personnes âgées

avril 2020

Les seniors sont doublement touchés par cette crise. Premières victimes de ce virus, les personnes âgées sont aussi frappées par la solitude et l’isolement, notamment pour les plus précaires et les moins autonomes. Pour les soutenir tout en offrant un tremplin vers l’emploi à des jeunes mineurs non accompagnés, Plateforme i et le service Mineurs non accompagnés (MNA) 93 lancent le vendredi 24 avril un projet commun de solidarité intergénérationnelle : Jeunesse Solidarité Seniors (J2S).

COVID-19 : la solidarité intergénérationnelle pour avancer ensemble

Ce projet est né de plusieurs constats. D’un côté, des adolescents confinés dont la vie est suspendue dans l’attente de papiers, d’insertion, de reconnaissance. Des jeunes pourtant talentueux, plein d’énergie et d’envie d’aider les autres. De l’autre, des appels à la solidarité pour les seniors isolés et les plus fragiles, qui souvent n’osent pas demander de l’aide. Ainsi, Plateforme i et MNA 93 ont décidé de réagir en essayant d’offrir une soupape aux jeunes et une opportunité éducative aux travailleurs sociaux, à travers le test d’un programme inclusif « Jeunesse Solidarité Seniors (J2S) ». A ce jour, plus de 10 jeunes se sont portés volontaires pour intégrer ce dispositif.

"Comment est né le projet J2S ? Ma mère, âgée, a souffert d’une forme bénigne du COVID. La question des courses s’est posée. Et en foyer pour mineurs, j’ai pu constater l’engouement des jeunes pour des actions solidaires et le vecteur formidable que représentaient ces actions pour outiller leur insertion." Mathieu CASTEL, Responsable du Pôle Formation de Plateforme i 

Jeunesse Solidarite Seniors

"Pour moi, ces jeunes mineurs isolés qui arrivent sur le territoire français dans une démarche de régularisation sont des citoyens. Et comme de nombreux citoyens, ils veulent réaliser un acte solidaire. L’inactivité liée au confinement était donc l’opportunité idéale pour ces jeunes de tenir cette posture solidaire auprès de personnes encore plus fragiles qu'eux." Yann Lecouturier, Directeur du service MNA 93

Première étape du projet, une réflexion commune entre Plateforme i, les équipe MNA 93 et les jeunes accompagnés pour définir sa raison d'être et ses objectifs. Le personnel éducatif (chefs de service, éducateurs…) a ensuite été formé par Plateforme i grâce à des ateliers en visio qui les ont aidé à acquérir des outils, issus du programme Teame, pour mettre en pratique cette action. Basé sur le bénévolat, ce dispositif propose aux jeunes pris en charge des actions individualisées d’aide aux courses pour des seniors et des personnes fragiles isolées du quartier. Ces achats de première nécessité (eau, féculents, fruits, légumes, hygiène, médicaments…) sont livrés à domicile dans le strict respect des gestes barrières et des mesures gouvernementales et constituent un motif d’autorisation de sortie pour les jeunes participant au programme.

Les jeunes sont entièrement parties prenantes du projet (conception, logistique, la communication...). Ils ont notamment travaillé à la réalisation d'un logo qui a été soumis au vote de l'ensemble des jeunes du service. Ils ont également créé des affiches qu'ils iront accrocher dans les immeubles et les commerces dès le 24 avril, pour lancer officiellement le projet et recueillir des premières demandes.

"Ce qui est super, c’est qu’en allant parler de ce projet aux jeunes, les éducateurs ont réalisé que plusieurs d’entre-eux avaient déjà cette même idée en tête ! Mais ils craignaient de faire peur aux seniors. Ils ont donc très bien accueilli cette proposition qui leur donne un cadre officiel et donc une légitimité." Yann Lecouturier, Directeur du service MNA 93

La solidarité face au covid-19 aujourd’hui, un passeport de compétences pour la vie

Cette expérience de bénévolat proposée dans le cadre du programme J2S entend également favoriser l'insertion des jeunes. A partir des situations des jeunes (envies, talents, vulnérabilités, quartier d’habitation...) et des objectifs éducatifs, un dispositif d’aide aux courses personnalisé est mis en place pour faciliter leur inclusion professionnelle. Grâce à cette expérience, les éducateurs et les jeunes pourront remplir un passeport des compétences mises en œuvre et du savoir-être acquis (écoute et empathie, capacité à rassurer un senior, assertivité et sens de la conviction, capacité à se mettre d'accord et arriver à un consensus...). En cours d’action, ceux qui sont intéressés pourront intégrer l’accompagnement individuel « Jeunes d’Avenir » de Plateforme i pour trouver un emploi ou une formation en valorisant ce passeport de compétences et la reconnaissance témoignée par les adultes (seniors, commerçants…). A travers cette action éclair, ce programme valorise ainsi les qualités de solidarité et les talents des jeunes accompagnés par le service MNA 93.

"Ce programme inscrit les jeunes dans une démarche projet : ce n’est pas parce que l’on a un désir ou une idée que tout peut se réaliser tout de suite. Ils apprennent à réfléchir aux objectifs, à penser méthodologie, aux moyens à mettre en oeuvre…etc." Yann Lecouturier, Directeur du service MNA 93

solidarite covid 19La volonté de reproduire ce projet à PLUS GRANDE échelle

Ce partenariat entre Plateforme i et le service MNA 93 montre que des solutions existent pour reconstruire ou maintenir le lien intergénérationnel. Si elle est concluante, Plateforme i et MNA 93 entendent utiliser cette expérience pour le futur : cette initiative permettra de prototyper une méthode d’action solidaire et sécurisée pour l’essaimer à l’échelle d’un territoire, au bénéfice des seniors et de l’inclusion des jeunes. C'est souvent lors des grandes crises et problèmes de société que naissent des solutions nouvelles pour faire bouger les lignes.

 

"Ce projet est né d’un contexte de crise sanitaire et s'est donc construit pour répondre à l'urgence. Mais s’il s'avère être un succès, on peut imaginer qu’il perdure après le déconfinement car l’isolement des personnes du troisième âge est une réalité qui va bien au-delà de la crise actuelle." Yann Lecouturier, Directeur du service MNA 93

 

> En savoir plus sur Plateforme i

> En savoir plus sur les modes de prise en charge des Mineurs non accompagnés au sein de GROUPE SOS Jeunesse