La mobilité est-elle un luxe ? Comment lutter contre l’assignation à résidence

13 décembre 2018


Café Fluctuat Nec Mergitur

Place de la République, 75010 Paris
La révolution numérique a permis l’émergence de nouveaux acteurs du transport et de la mobilité. VTC, autopartage, covoiturage… L’offre n’a jamais été aussi diversifiée et simplifiée, et pourtant 13 millions de Français rencontrent des freins financiers, physiques ou cognitifs aux déplacements. Aujourd’hui, un quart de la population active a déjà renoncé à un emploi en raison des difficultés pour s’y rendre. Par ailleurs, l’insuffisance de l’offre de transport sur un territoire peut conduire à des choix d’orientation uniquement motivés par la proximité géographique d’un établissement. La mobilité est donc une clef de l’insertion professionnelle et sociale, c'est aussi la liberté de choisir son quotidien et son avenir.

A l’heure où le débat public semble opposer écologie et mobilité, le GROUPE SOS propose de créer les conditions d'une mobilité durable. Alors que le projet de loi d’orientation des mobilités a été présenté en Conseil des ministres le 26 novembre dernier, venez découvrir en exclusivité les propositions portées par le Groupe pour améliorer la mobilité des citoyens.

L'événement se déroulera en présence de Florence Gilbert, Directrice Générale de Wimoov et Porte-Parole Mobilité du GROUPE SOS, de Jean-Marc Borello, Président du Directoire du GROUPE SOS, et de Cédric Grail, Adjoint au Directeur Général, Direction Générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM) et de Matthieu Orphelin, Député de la 1ère circonscription du Maine-et-Loire.

 

Assistez à l'événement