Accueil › « Il est essentiel de témoigner notre reconnaissance aux professionnels du handicap »

« Il est essentiel de témoigner notre reconnaissance aux professionnels du handicap »

mai 2020

Gaëtan est un jeune homme habituellement hébergé au Foyer d’accueil médicalisé (FAM) de Marly (Nord), mais le confinement l’a éloigné de ses amis et des professionnels de l’établissement. Son papa, M. Delcroix, nous raconte comment la famille s’organise avec les équipes du FAM pour que Gaëtan vive plus sereinement cette période délicate.

« Notre fils est résident du Foyer d’accueil médicalisé (FAM) de Marly depuis plusieurs années maintenant. Il y a ses amis, ses repères, ses habitudes. Nous avons toutefois fait le choix de le garder auprès de nous durant cette période de confinement. La perspective de ne pouvoir le voir durant de longues semaines et notre capacité à l’accueillir dans de bonnes conditions qui garantissent sa santé et sa sécurité nous ont guidés vers ce choix.

Nous craignions cependant d’observer chez lui des régressions. Les professionnels du FAM ont su nous rassurer en nous proposant, notamment, un entretien par visioconférence avec le psychologue et l’ergothérapeute pour évoquer ce que l’on pouvait mettre en place pour l’accompagner dans ses apprentissages durant cette période inédite. L’équipe nous a également proposé de solliciter l’aide ou l’appui d’un professionnel de l’établissement qui pourrait venir chez nous, quelques heures, pour nous aider et nous soulager. Mais nous avons la chance d’être confinés en famille et de pouvoir nous relayer auprès de Gaëtan. Nous préférons que les salariés, déjà très sollicités en cette période, se mobilisent auprès des personnes confinées dans l’établissement qui n’ont pas la chance, en ce moment, de pouvoir être entourées de leur famille ou auprès des familles pour qui la situation au domicile se complique.

Bien sûr, concernant l’aspect de la socialisation, c’est plus compliqué, mais on s’y emploie ! Nous envoyons régulièrement des photos des activités qu’il fait à ses amis et à l’équipe de l’établissement et nous organisons des échanges vidéo avec un camarade qui est, lui aussi, au domicile de ses parents.

On attend de recevoir prochainement des nouvelles des copains grâce au journal « spécial confinement » sur lequel ils travaillent !

En tant que représentant des familles et des tuteurs au sein du Conseil de vie sociale, je suis en lien avec de nombreuses familles. Si la plupart d’entre elles sont déstabilisées par le fait de ne pouvoir rendre visite à leurs enfants, toutes sont pleinement conscientes de la forte mobilisation et du dévouement total des équipes pour accompagner au mieux leur proche durant ces moments. C’est un vrai réconfort. Nous avons eu l’occasion de le leur dire lors d’une réunion organisée par la direction il y a quelques jours. Plus que jamais, il est essentiel d’être à leurs côtés et de leur témoigner notre confiance et notre reconnaissance.

S’ils sont moins reconnus par le grand public que les personnels soignants des hôpitaux, leur contribution est toute aussi importante… Même plus importante, aux yeux du papa que je suis ! »

Les familles, un soutien précieux

handicap familles soutienAux FAM et Foyer d’accueil spécialisé (FAS) de Marly ; comme dans l’ensemble des établissements et services Handicap de GROUPE SOS Solidarités, les professionnels se sont attachés à maintenir les liens familiaux et sociaux notamment via la mise en place d’échanges en visioconférence. A cette fin de nombreuses tablettes électroniques ont été offertes à l’établissement grâce à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France notamment. Egalement, les proches sont des partenaires de cette gestion de crise et une initiative de M. Delcroix a permis que soient confectionnés par des familles et bénévoles des masques en tissus permettant d’habituer des résidents au port de ce type d’équipement. Enfin, les familles, par courriers ou via l’organisation d’une visioconférence avec les cadres de l’établissement et le Directeur des Opérations du Pôle Handicap sont informées en continue de la situation des établissements et de cette gestion de crise.

> En savoir plus sur le FAM de Marly

> En savoir plus sur le pôle Handicap de GROUPE SOS Solidarités