Accueil › Handicap et vieillissement : un double enjeu

Handicap et vieillissement : un double enjeu

décembre 2020

L’accompagnement des personnes handicapées vieillissantes (PHV) est un enjeu majeur de société. GROUPE SOS Solidarités s’engage sur ce sujet en formalisant une politique spécifique à l’égard de ce public et en concevant des outils adaptés pour nos professionnel·le·s. Alexandra Barrier, directrice générale Handicap de GROUPE SOS Solidarités, nous explique la nécessaire évolution à mener sur l'accompagnement des PHV.

" Notre association compte à ce jour des établissements disposant d’une autorisation spécifique pour l’accompagnement des personnes handicapées vieillissantes. Au-delà, tous les établissements médico-sociaux font face aujourd’hui à la nécessité d’adapter leurs conditions d’accueil, les lieux de vie, leur accompagnement soignant et socio-éducatif au vieillissement de leurs résident·e·s. Outre une bonne connaissance et une anticipation des besoins, cet enjeu implique des évolutions organisationnelles, professionnelles, architecturales auxquelles les organisations de travail et les professionnel·le·s doivent être préparé·e·s. Un double enjeu donc, mais aussi un défi que nous entendons relever.

ANTICIPER LES BESOINS D’ACCOMPAGNEMENT

phv groupe sos solidarités

Si « Gouverner, c’est prévoir », c’est avant tout la connaissance de nos métiers, de nos établissements, des personnes que nous accompagnons au quotidien qui nous permet d’appréhender la question du vieillissement pour des personnes en situation de handicap. Cette connaissance et cette anticipation pour préparer les organisations et professionnel·le·s aux évolutions ne peut s’effectuer sans questionnements éthiques et sans réflexion autour du maintien de l’autonomie et du devoir de protection.

Comment accompagner une personne en situation de handicap qui a pu difficilement regagner en autonomie dans des actes de la vie quotidienne grâce à un accompagnement adapté et qui se voit confrontée à une détérioration de celle-ci du fait des effets du vieillissement ? Comment adapter nos organisations, nos plannings, nos effectifs salariés en fonction du vieillissement du public reçu ? Comment faire évoluer nos actions, nos prestations et nos partenariats ? Comment anticiper l’évolution des établissements en termes d’architectures, d’accessibilité, de moyens matériels ? etc. Autant de questions à se poser en intégrant les capacités propres des personnes accompagnées d’agir, de s’exprimer et de décider par et pour elles-mêmes.

PRÉVENIR ET REPÉRER LES BESOINS D’ACCOMPAGNEMENT

Il s’agit ici d’identifier à l’échelle individuelle, les besoins d’accompagnement aux soins et socio-éducatifs afin de fournir l’offre d’accompagnement la plus adaptée au handicap, certes, mais aussi à la situation de vieillissement. L’objectif n’est pas de transformer nos établissements handicap en EHPAD mais de pouvoir accompagner l’évolution d’un collectif qui peut, en un même lieu, voir cohabiter des personnes âgées présentes depuis de nombreuses années, et d’autres plus jeunes. Une attention doit être portée à la valorisation des personnes handicapées vieillissantes, à leur utilité sociale, au rôle actif et symbolique qu’elles peuvent jouer dans l’établissement qui est leur lieu de vie. Ce regard et questionnement portés sur la place et le rôle de nos aîné·e·s se retrouvent partout dans la société. Il en est de même pour les seniors en situation de handicap dans les établissements sociaux et médico-sociaux.

FORMALISER ET RÉPONDRE AUX BESOINS D’ACCOMPAGNEMENT

Au sein de GROUPE SOS Solidarités, nous avons entrepris des actions très concrètes à cet effet :

  • Sensibilisation des managers, formation et accompagnement des professionnel·le·s ;
  • Production d’un guide dédié à l’accompagnement des PHV ;
  • Déploiement d’une grille spécifique d’évaluation ;
  • Mise en œuvre d’un protocole relatif aux bilans médicaux des PHV basé sur les recommandations de santé publique ;
  • Prise en compte du sujet dans nos documents institutionnels ;
  • Organisation adaptée de nos établissements et services ;
  • Adaptation de nos équipements etc.

L’évolution de l’accompagnement est un défi pour les professionnel·le·s et pour les personnes accompagnées. Il revient à la structure et à ses professionnel·le·s de s’adapter plus encore qu’à la personne de s’adapter. Sur le sujet de l’accompagnement des personnes handicapées vieillissante, comme sur d’autres, nous nous y employons ! "

 

Alexandra Barrier, directrice générale Handicap de GROUPE SOS Solidarités. 
 
alexandra barrier
 
 

> En savoir plus sur les actions du Pôle Handicap de GROUPE SOS Solidarités
> Découvrez les outils concrets développés par GROUPE SOS Solidarités pour accompagner au mieux les personnes handicapées vieillissantes