Justice

Réussir l’insertion, accompagner à tout moment du parcours judiciaire

En 2020, le pôle justice est né de la volonté de faire du traitement des vulnérabilités un levier de lutte contre la récidive et la réitération des actes. Il veille à tenir compte de la mesure de justice, de sorte que celle-ci ne paralyse pas le parcours de rétablissement de la personne sans pour autant l’isoler de l’accompagnement. 

GROUPE SOS Solidarités a ainsi créé des dispositifs dédiés aux personnes placées sous-main de justice : CSAPA résidentiel pour sortants de prison, CHRS sortants de prison, ACT sortants de prison. GROUPE SOS Solidarités dispose, en outre, d’une permanence majeurs et mineurs en lien aux problématiques d’addictions, au sein du Tribunal de Grande Instance de Marseille. GROUPE SOS Solidarités développe, par ailleurs, le Programme d’Accompagnement Individualisé de Réaffiliation Sociale (PAIRS) consacré à l’accompagnement global de personnes condamnées ou appréhendées pour des faits de terrorisme, ou radicalisés en prison, à Paris, Lyon, Marseille et Lille.

NOS ACTIONS​

L’accompagnement pluridisciplinaire en sortie de prison

Nous proposons des solutions de diagnostic des vulnérabilités et d’accompagnement, en sortie de détention ou au sein même des prisons, qui permettent de prévenir les spirales d’exclusion. Pour cela nous nous appuyons sur nos compétences en matière d’addiction, de handicap, d’hébergement, d’insertion professionnelle pour lutter efficacement contre la récidive : pour les personnes souffrant d’addictions ; de maladies chroniques invalidantes ; sans solutions d’hébergement ; personnes radicalisées…

Prévention de la radicalisation

Accompagner les victimes de violences conjugales, mais aussi les auteurs
GROUPE SOS Solidarités accueille des femmes victimes de violences et développe une expertise d’accompagnement avec des projets spécifiques (+ lien vers Santé Plurielle) ou dans ses structures d’hébergement généralistes pour un accueil en urgence des victimes. Un groupe de travail national permet d’assurer une montée en compétences plus globale des équipes d’accompagnement.

Nos établissements

La Cordée

La lutte contre la récidive supposant un travail sur les auteurs, le pôle Justice est pleinement investi dans cette mission. Il expérimente avec le Ministère de la Justice, à Nîmes, un établissement expérimental avec hébergement, la Cordée, qui accueille dès la phase présentielle, des personnes mises en cause pour des faits de violences conjugales et jusqu’après leur éventuelle condamnation, sans rupture de soin. Ce placement avec suivi renforcé à tout moment de la procédure permet l’éloignement de la personne mise en cause et de la victime mais aussi un travail plus fin pour lutter contre les facteurs du passage à l’acte.

Accueil de jour

Le pôle Justice développement un Accueil de jour consacré au suivi renforcé des auteurs de violences conjugales en Guyane, en partenariat avec le Tribunal Judiciaire de Cayenne et le Ministère délégué à l’égalité entre les femmes et les hommes. Ce projet exigeant associe suivi socio-judiciaire et accompagnement en santé mentale. Le CPCA – accompagnement des auteurs de violence d’agir efficacement sur les facteurs du passage à l’acte et ainsi réduire le risque de récidive.

Le programme PAIRS

Le Programme d’Accompagnement Individualisé et de Réaffiliation Sociale (PAIRS), créé par GROUPE SOS Solidarités en partenariat avec l’Administration Pénitentiaire, accompagne dans 4 établissements à Paris, Lille, Lyon et Marseille, des personnes condamnées ou suspectées de faits de terrorisme ou qui se sont radicalisées au cours de leur détention. Il repose sur un accompagnement global mêlant le travail social à la déconstruction du discours de haine et bénéficie, à cet effet, de l’expertise d’ARTEMIS.

NOS ÉTABLISSEMENTS

Au cœur des territoires

Au-delà des grandes métropoles, le GROUPE SOS est implanté dans les régions, y compris l’Outre-Mer, et adapte ses réponses en s’appuyant sur les expertises locales.